Un nouvel article à propos de l’influence des saisons sur le moral et notre bien-être.

Il est assez courant d’entendre des personnes se plaindre de l’hiver, de l’automne, de ces saisons froides, pendant lesquels les jours raccourcissent, la luminosité faiblie.

Puis lorsque le printemps revient, l’été avec ses chaleurs, les jours se rallongent, nous gagnons des minutes de soleil. En général, les sourires, les teints radieux sont présents sur les visages.

Bien sûr, en grande majorité, la plupart des personnes ressentent ce que je décris là, nous sommes nombreux à “renaître” lorsque le printemps arrive.

Si ce n’est pas ton cas, laisse-moi un commentaire ! Je suis curieuse de connaître ton ressenti, peut-être est-tu né en automne ou en hiver ?

Le printemps est la saison du renouveau, la nature se réveille, s’épanouie. Les envies d’entreprendre, d’agir, de bouger commencent à se réveiller. 

Définition Larousse du printemps : Symbole littéraire de la jeunesse, de la gaieté, du renouveau, de l’épanouissement. 

L’été est la saison d’ancrage, la maturité qui suit la jeunesse (le printemps). Un temps où nous profitons de l’instant, un temps de partage, d’échange, de plénitude. 

Définition Larousse de l’été : Période de la pleine maturité de quelque chose

En automne, les jours raccourcissent, de nouvelles couleurs se présentent dans le paysage. C’est la rentrée avec son lot de sollicitations, de demande d’organisation. Pour moi, c’est aussi une période de résolutions personnelles, de remise en question. Une période qui renforce un retour à l’essentiel, au ralentissement de l’hiver. 

C’est une saison de transition qui peut être vécue difficilement, car la sortie de l’été et de son lot de festivités et de chaleur, pour entamer le chemin vers l’hiver… 

Définition Larousse de l’automne : Maturité allant sur son déclin. 

L’hiver, saison qui invite à l’introspection, la méditation, un retour à soi, à la famille. 

C’est une saison pendant laquelle les jours sont plus court que les nuits, les températures les plus basses. Certaines régions connaissent les précipitations les plus fortes en hiver, ainsi qu’une humidité prolongée du fait que les basses températures ralentissent l’évaporation. (Cf. définition Wikipédia). 

Il existe une raison supplémentaire à notre ressenti durant ces changements de saisons : 

Notre saison de naissance influence notre état d’esprit, notre motivation, notre énergie. 

Prenons mon exemple, je suis née en juin, au printemps. Mon énergie est beaucoup plus forte à cette période de l’année. Le renouveau qu’impose cette saison est d’autant plus fort. J’ai toujours eu un regain d’énergie, de motivation à cette saison. Ma créativité est forte, un tas de nouvelles idées émergent. 

Prenons l’exemple d’une personne qui est né en hiver. Une énergie de renaissance, dû à sa naissance en hiver sera présente en lui. Comme si c’était son “printemps” personnel.  

A l’inverse, en reprenant mon exemple, je peux vivre la saison d’hiver plus intensément dans l’énergie qu’elle apporte, ressentir les effets du temps de pause, de retour à soi de manière plus profonde. Et il est vrai que pour moi, l’hiver est une période où je ressens le besoin de rester au chaud, à l’intérieur. Une saison où je recherche la chaleur du contact familial pour me réchauffer beaucoup plus que le reste de l’année. 

La connaissance de cette relation entre notre énergie et les saisons peut également être une raison de ressentir le besoin de se faire accompagner par des séances auprès d’un coach ou thérapeute bien-être durant notre saison personnelle d’hiver ou d’automne. 

J’espère que cet article t’a plu et te permettra de mieux comprendre ton état émotionnel et personnel au cours des saisons (ou celui de tes proches 😉). 

Si tu as des questions, laisse-moi un commentaire ci-dessous ! 

Amicalement ♥
Adeline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.